Actualités

Appui à la démocratie au Burkina Faso

le 5 mai 2017

Le Burkina Faso connaît actuellement un renouveau démocratique suite aux soulèvements populaires de 2014. Ces événements exprimaient la détermination des citoyens d’être au centre du développement du pays, et ont entraîné le renversement du gouvernement en place. Après une période de transition, une nouvelle Assemblée nationale a été constituée suite aux élections de novembre 2015, en se fixant l’objectif d’améliorer ses capacités et s’acquitter de ses fonctions de manière plus efficace et transparente. Suite à cela, le gouvernement canadien s’est engagé à accompagner le Burkina Faso dans ses efforts en faveur de la démocratie par la signature d’un accord bilatéral entre les deux parties.

C’est donc dans ce cadre qu’a été lancé le Projet d’appui à la démocratie au Burkina Faso (PADEB), dont le Centre parlementaire est l’agence d’exécution. Il vise le renforcement des capacités de l’Assemblée nationale du Burkina Faso grâce à un soutien polyvalent et ciblé pour les 127 députés et le personnel parlementaire qui les appuie afin de s’acquitter des fonctions de représentation, législation et contrôle de manière plus efficace, transparente et responsable. Une attention particulière est accordée à la prise en compte des notions de genre par les parlementaires lorsqu’ils remplissent leurs rôles et responsabilités, ainsi qu’au développement des outils et capacités d’engager les citoyens dans leur travail et les consulter sur les décisions qui influent sur leurs vies quotidiennes.

Les résultats attendus de ces trois ans de projet (mars 2016 – mars 2019) sont les suivants:

Résultat ultime: l’Assemblée nationale du Burkina Faso est plus efficace, transparente et imputable envers les citoyens qu’elle représente.

Résultat intermédiaire I: Les besoins de renforcement des capacités des députés et du personnel parlementaire sont identifiés de manière coordonnée et durable.

Résultat intermédiaire II: Les députés, appuyés par le personnel parlementaire, exercent leurs fonctions de représentation, de législation et de contrôle de manière plus efficace, transparente et responsable.

Au Centre parlementaire, nous croyons que chaque législature est unique et nous offrons un soutien qui tient compte du caractère unique historique, culturel et politique de chaque pays partenaire tout en favorisant une plus grande transparence et responsabilité dans le gouvernement. Nous n’offrons pas de solution valable pour tous, mais nous attelons à répondre aux besoins spécifiques exprimés par les bénéficiaires eux-mêmes. Toutes nos activités se déroulent de manière participative et inclusive, en étroite collaboration avec les organisations et experts locaux afin d’aider à créer un sentiment d’autonomisation, de responsabilisation et l’appropriation locale des résultats.

Voilà pourquoi le projet a débuté par une analyse des besoins de l’Assemblée nationale, avec la participation des députés et du personnel parlementaire. Cette analyse complète a servi de guide pour identifier les besoins de renforcement des capacités et cibler notre soutien. Il a également été partagé avec d’autres organisations qui soutiennent l’Assemblée nationale comme un document crucial de référence. Pour plus d’informations sur ce document, cliquez ici.

Le Centre parlementaire s’efforce également de faire en sorte que tous ses efforts servent à renforcer les capacités locales et contribuent à créer des résultats durables. C’est pourquoi nous travaillons avec Yons Associates, partenaire local du Centre parlementaire dans la mise en œuvre du projet et hôte de notre bureau local. Ce partenariat garantit une connaissance approfondie du contexte local, en mettant à profit les connaissances internationales et régionales que le Centre parlementaire apporte de ses expériences antérieures de collaboration avec les parlements autour du monde. Cela aidera également à raffermir les relations entre l’Assemblée nationale et notre partenaire local, et d’autres organisations semblables seront impliquées pour fournir une expertise au-delà de la portée du projet.

Le projet met également l’accent sur l’amélioration de la coordination des efforts entre les partenaires techniques et financiers (PTF) pour promouvoir la coopération et éviter les dédoublements des efforts apportés à l’Assemblée Nationale. Des concertations régulières de ce réseau de PTF aura lieu tout au long du projet, sous la coordination de l’ambassade du Canada. Par ailleurs, le projet contribuera également à renforcer la capacité de l’Assemblée nationale à s’investir activement dans la coordination et le suivi du soutien offert par différents organismes, afin de se concentrer sur ses attentes et ses besoins, pour le bien de la population.

Lors de l’analyse des besoins, l’Assemblée nationale a exprimé la nécessité de l’élaboration d’un plan stratégique qui aiderait à définir les orientations stratégiques de l’institution et la guider au pendant les quatre prochaines années. Ce plan a été élaboré et adopté par l’Assemblée nationale elle-même, et s’accompagne d’un plan opérationnel axé sur les résultats et de plusieurs projets spéciaux. Le Centre parlementaire, soutenu par PGF consultants, a accompagné l’Assemblée nationale lors de ce processus très important en tant que facilitateur. Cependant, le Plan stratégique produit résulte entièrement des efforts de l’Assemblée nationale qui a travaillé d’arrache-pied. Ce plan agit donc comme un guide pour tout soutien apporté à l’Assemblée nationale. Pour plus d’informations sur le processus de planification stratégique, veuillez cliquer ici.


Accueil      Nos actions      Nos Bureaux      Qui sommes-nous      Actualités et événements      Ressources      Contactez-nous